Le dernier des Wayampi – Guyane française

Share

Alors qu’à la fin du XXe siècle tout homme trentenaire savait encore tailler un arc et façonner ses flèches,  peu nombreux sont aujourd’hui les Wayampi qui possèdent encore un arc, et plus rare encore ceux qui savent s’en servir pour chasser et pêcher. L’heure du dernier (archer) des Wayampi semble bien annoncée.

Slowphoto

Une réflexion au sujet de « Le dernier des Wayampi – Guyane française »

  1. flatres

    La technique de la chasse à l’arc reçoit là un bel hommage. Il semblerait que comme beaucoup de choses, elle soit plus ou moins condamnée, mais à cause de quoi ? La raréfaction du gibier et de son milieu de vie, l’évolution du mode de vie des jeunes Wayampi et la perte d’un savoir faire ? Surement un peu de tout celà en même temps…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>