Le manioc ‘racine des amérindiens’ de Guyane

Share

Les amérindiens sont entrés dans la modernité, et si le manioc constitue toujours la base de l’alimentation, les produits manufacturés sont de plus en plus présents. Le manioc, mãni’o en langue Tupi,  c’est la racine du peuple wayampi. Alimentation, boisson, rites et médiateur social.

Slowphoto

Une réflexion au sujet de « Le manioc ‘racine des amérindiens’ de Guyane »

  1. flatres

    la série sur le manioc est très intéressante : elle montre bien la volonté des amérindiens de témoigner d’un savoir faire qu’on devine ancestral, et qui est très certainement fortement menacé par l’avancée des « facteurs de la vie moderne », notamment au niveau de l’évolution des habitudes alimentaires, de la restriction de l’espace de vie. Et on devine bien évidement une vraie complicité sous-jacente entre les protagonistes et le photographe, qui a le « devoir » de témoigner et de prendre part à la lutte en quelque sorte contre la menace d’extinction de ces coutumes

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>